5 conseils pour améliorer la sécurité dans une usine

Sécuriser une usine contre des braquages et intrusions est un véritable casse-tête pour les chefs d’entreprise. Cette tâche s’avère encore plus complexe, lorsque vous ne disposez pas des ressources et du matériel adaptés à votre secteur d’activité. Pour pallier à cela, voici 5 astuces simples et efficaces qui vous permettront de densifier la sécurité et la surveillance de votre usine.

1. Auditer le système de sécurité

Plusieurs personnes se disent qu’il suffit de faire installer une caméra de surveillance ou un détecteur de mouvement pour que leur usine soit en sécurité. C’est bien, mais il faut prendre le temps d’identifier à quel type de problème vous pouvez faire face en fonction de votre secteur d’activité. Ce n’est qu’après cela, que vous saurez exactement ce qu’il vous faut. La meilleure chose à faire dans ce cas, est de procéder à un audit de sécurité de préférence par une société de télésurveillance bien équipée. Son rôle sera assez simple, elle devra lister toutes les failles éventuelles et les problèmes de sécurité qui rendent votre usine vulnérable. Ce type d’entreprise est recommandé pour son expertise et la capacité qu’elle a à identifier rapidement les besoins à combler sur le plan sécuritaire. Sachez que sans cet audit, tout votre dispositif de sécurité pourrait s’avérer inefficace.

2. Être à la pointe de la technologie

Au moment de faire le bilan chaque année, il y a un triste constat dressé par les usines. Plusieurs d’entre elles sont victimes d’espionnage industriel ou encore des fuites de données très délicates. Même les entreprises les mieux équipées n’échappent pas à ce problème et se plaignent des défaillances informatiques perpétrées par des cybercriminels. Il faut dire que l’avènement du Wifi et le développement de la mise en réseau facilitent la circulation rapide des données. Il arrive très souvent que des informations sensibles se perdent, exposant ainsi l’usine à toute sorte d’attaques. Pour que de telles choses ne se produisent pas dans votre société, vous devez prendre des décisions fortes. L’une d’elles est de faire une sorte de sensibilisation de vos collaborateurs. Vous pouvez aussi vous faire assister par des experts, pour qu’ils fassent des séances de formation. C’est en conjuguant toutes ces astuces, que vous aurez moins de problèmes avec votre système d’information.

3. Intensifier la vidéosurveillance

Le rôle de la caméra de surveillance n’est plus vraiment à démontrer, tant cet appareil a fait ses preuves. Une entreprise sérieuse doit en posséder au moins une. Généralement installées à l’extérieur, elles permettent de densifier la sécurité afin d’empêcher toute dégradation ou intrusion de personnes malveillantes. Il faut dire que les caméras utilisées de nos jours sont des haut de gamme avec une technologie très avancée. On en trouve des HD, des modèles très discrets et même ergonomiques. Une année ne s’écoule plus sans qu’il n’y ait de nouveautés. L’exemple le plus visible actuellement est sans doute la surveillance automatisée via un drone. À côté de cela, vous avez aussi des dispositifs qui permettent de faire la centralisation de toutes les vidéos et images de vidéosurveillance. Dans ce cas de figure, les images sont issues de plusieurs sites ou à défaut, vous pouvez procéder au montage des caméras mobiles sur rails afin de prévenir des cambriolages.

4. Installer un système anti intrusion

Un système de sécurité sans détecteur d’intrusion est voué à l’échec. C’est ce dispositif qui peut justement servir de protection une fois que vous vous absentez de l’entreprise. C’est aussi une solution très utilisée pour permettre à ce que les vigiles ou les propriétaires puissent dormir paisiblement sans avoir à contrôler tout le temps. L’évolution de la technologie permet à un particulier de recevoir en temps réel tous les moindres détails des images et vidéos depuis son smartphone. Les types de détection varient beaucoup selon ce que vous préférez. Vous aurez donc le choix entre une sirène, un détecteur à infrarouge ou un système d’alarme. À côté de cela, n’hésitez pas à bien comprendre votre besoin afin d’établir quel est le meilleur détecteur.

5. Mettre en place un contrôle d’accès

Certaines entreprises n’ont pas de contrôle d’accès. C’est une mauvaise chose parce que tout le monde peut s’introduire dans l’enceinte de l’usine sans risque d’être inquiété. Or avec ce dispositif, vous avez la pleine assurance que seules les personnes mandatées pourraient accéder aux locaux de votre firme. Ce n’est rien de compliqué pour un départ. En effet, vous pouvez juste attribuer des badges biométriques à usage personnel, avec la possibilité de le mettre hors service en cas de perte. C’est un gadget indispensable, car il permet de dire exactement quel employé a ouvert une porte. De plus, il est précis sur le moment auquel il l’a fait. Il existe diverses manières de procéder à ce type de contrôle. Vous pouvez le faire en prenant en compte certaines zones ou à certaines heures. C’est de bon augure, pour prévenir des intrusions sans raison. À titre d’exemple, une personne avec la carte d’accès d’un collaborateur qui est supposé être en congé.

Vous l’aurez compris, votre entreprise n’a pas besoin d’être la plus grande pour que vous la protégiez. En suivant à la lettre ces astuces, vous disposez de tous les éléments pour que votre entreprise soit un endroit sécurisé et convivial. Plutôt que d’essayer de faire les installations par vos propres soins, il vaut mieux solliciter l’assistance d’une société qualifiée. Cette dernière saura exactement où et comment faire l’installation. Vous de votre côté, vous gagnerez en temps, en argent et surtout en sécurité.

Cambriolages : 5 conseils pour mieux protéger vos bureaux
Sécurité d’entreprises : engager des services de gardiennage et de sécurité