Protection personnelle : opter pour une arme de défense

arme de défense

Au vu de l’accroissement permanent des violences et de l’insécurité, il faut savoir se protéger et réagir efficacement aux attaques des agresseurs potentiels. Non létales, les armes de défense ne sont pas considérées comme des armes à feu et sont parfaitement légales.

Quelles sont les caractéristiques d’une arme de défense ?

Une arme de défense ou anti-agression reproduit le même son qu’une arme à balle réelle, mais elle est moins dangereuse et ne tue pas. A la différence d’une arme à feu, elle expulse des balles à blanc, à plomb, en caoutchouc ou des recharges au gaz. Certains modèles produisent un flash éblouissant, idéal pour faire fuir vos agresseurs, mais également pour signaler votre position et pour alerter le voisinage. Les armes de défense sont donc conçues pour dissuader un agresseur, qu’il s’agisse d’un individu ou d’un animal. La neutralisation se fait par le visuel, le bruit ou encore un impact physique limité. Pendant ce temps, vous pourrez fuir ou appeler les secours. Il faut savoir que les armes de défense ne provoquent pas de blessure grave, à condition de savoir les manipuler. Désormais, il est possible d’acheter son arme de défense légale sur Internet : bombe lacrymogène, poing électrique, bague shoker, matraque, taser, pistolet à air comprimé, pistolet de défense, revolver à blanc, arme en Gomm Cogne… Vous trouverez une multitude d’équipements de défense en parcourant une armurerie en ligne. Certains modèles d’armes de défense ressemblent de très près aux vraies armes en termes de design ou d’effet sonore, ce qui a pour effet de surprendre l’agresseur.

Pourquoi se procurer une arme de défense ?

Une arme de défense permet de se protéger et de résister à l’oppression. En effet, tout le monde peut être victime d’une agression ou d’un cambriolage. Avoir une arme vous prépare donc à ces éventualités et vous fait sentir plus en confiance. Les agresseurs s’attaquent le plus souvent à des personnes vulnérables : femmes, familles, handicapées, personnes âgées ou esseulées… Il est donc primordial de défendre votre vie et celle de vos proches (ou du moins essayer) au lieu d’attendre les secours, qui pourraient arriver en retard. Pour ne pas avoir de problème avec la loi, veillez tout de même à n’utiliser votre arme qu’en cas de réelle nécessité.

Que dit la loi sur les armes de défense ?

Selon leur dangerosité et la possibilité de leur détention, les armes sont classées en 4 catégories : A, B, C et D. La dangerosité est évaluée en fonction des critères de répétition du tir et du nombre de coups tirés. Les armes de la catégorie A sont donc les plus redoutables, tandis que la catégorie D regroupe les armes les moins nocives pour la société. Il s’agit des armes de défense telles que les bombes lacrymogènes de moins de 100 ml, les matraques, les armes à impulsion électrique, les armes à air comprimé dont la puissance à la bouche n’excède pas les 20 joules… L’achat de ces types d’arme est autorisé, de même que la détention, à condition d’avoir plus de 18 ans. Dans le cas contraire, une autorisation parentale est requise. Toutefois, certaines armes de cette catégorie sont soumises à un enregistrement préfectoral. Au-delà d’une puissance de 20 joules, il est nécessaire de présenter une carte d’identité, un permis de chasse et une licence de tir lors de l’achat. Si vous enfreignez cette réglementation, vous risquez jusqu’à un an de prison et une amende de 30 000 euros. Pour les armes à feu des catégories A, B et C, leur conservation à domicile est possible, mais sur autorisation. Il faut noter que la justification de la détention d’une arme de défense dépend grandement des circonstances. Celle-ci ne doit jamais être utilisée comme arme d’attaque. Vous pouvez la porter lorsque vous rentrez tard le soir, mais pas dans un lieu public fréquenté, tel qu’un marché, une école, un stade ou encore une discothèque. Le contrevenant est passible d’une contravention de 4ème classe. Pour aller plus loin, l’arme de défense peut être utilisée si vous agissez face à une attaque injustifiée et que la fuite est impossible. Votre défense doit être proportionnelle à l’attaque et se produire au cours de l’agression. Il est impératif que ces 4 conditions soient réunies pour qu’une légitime défense puisse être reconnue. Ainsi, une arme de défense ne peut être utilisée pour mieux affronter une altercation ou un danger.

Quels sont les inconvénients et les risques potentiels des armes de défense ?

Les armes de défense ne sont malheureusement pas sans risque, raison pour laquelle il faut avoir un bon réflexe et posséder une certaine dextérité pour pouvoir les manipuler et éviter de vous faire désarmer, voire de prendre vous-même le coup. Il faut également savoir gérer le stress lorsque vous êtes face à un agresseur, ce qui n’est pas toujours évident, tenant compte de l’éventuelle dangerosité de la situation. Un gaz lacrymogène peut, par exemple, contaminer son utilisateur. Il est préférable de ne pas l’employer face au vent. Les armes de défense à impulsion électrique ne fonctionnent qu’à bout touchant, ce qui nécessite un contact direct avec l’agresseur. Les bâtons de défense sont recommandés pour les personnes qui ont des connaissances en techniques d’autodéfense telles que les vigiles, les agents de sécurité, les videurs de boîte de nuit… De plus, ces armes ne sont pas discrètes et leur transport est souvent difficile. Le pistolet d’alarme, quant à lui, émet une détonation pouvant être nocive pour les oreilles. La combustion en bout de canon peut causer des brûlures en cas d’utilisation trop rapprochée. Le taser et le pistolet électrique génèrent des intensités très faibles, susceptibles de causer une douleur et une contraction involontaire des muscles. Ils peuvent cependant provoquer des effets indirects si la personne chute, comme des blessures ou des traumatismes. De même, si l’agresseur est atteint de pathologie cardiaque, les armes électriques peuvent avoir de lourdes conséquences, pouvant aller jusqu’à un arrêt cardiaque. Il est donc conseillé d’éviter les zones sensibles comme le cou ou la poitrine.

Comment choisir son arme de défense ?

Lorsque vous choisissez une arme de défense légale, l’un des premiers critères à prendre en compte est sa facilité d’utilisation. Ainsi, si vous vous procurez une bombe lacrymogène par exemple, il faut savoir bien viser pour toucher directement votre agresseur. Lors de la comparaison des différentes armes de défense proposées par une armurerie en ligne, la taille, le poids et le design sont autant d’éléments à prendre en considération. Il est également essentiel de tenir compte du prix, du pouvoir d’arrêt et de l’ergonomie… Nous vous conseillons de choisir une arme que vous pouvez facilement dissimuler. Acheter son arme de défense en ligne présente de nombreux avantages. En effet, le prestataire peut vous conseiller et vous guider dans le choix de l’arme la plus appropriée. Vous vous épargnez le déplacement vers l’établissement pour comparer les prix et les modèles, ce qui permet un gain de temps considérable. Votre fournisseur se charge également de la livraison. Si votre achat ne vous satisfait pas, la reprise ou l’échange est faisable sur certains sites. Habituellement, des fiches produits sont disponibles pour chaque arme de défense mise en vente. De plus, vous avez la possibilité d’accéder aux avis des consommateurs pour vous aider dans votre choix. Toutefois, il faut bien vérifier la fiabilité du site pour vous assurer que l’arme de défense que vous prévoyez d’acquérir est bien légale.