Tout pour protéger vos biens et votre famille : alarmes, sécurité incendie, contrôle d'accès, vidéosurveillance.
Espace-protection
147
4.59
1
5

Où installer ses détecteurs ?

____________________________

1. Installation des détecteurs d'accidents domestiques

 

Dans les chambres

Un détecteur de fumée, indispensable pour les chambres fumeurs.

Où installer détecteurs de fumée, de gaz, de monoxyde de carbone

Dans l'escalier

Un détecteur autonome de fumée par étage de votre habitation.

   

Dans le couloir

Un détecteur de fumée dans ce lieu central de votre appartement ou maison.

Dans la buanderie

Un détecteur de CO et/ou de gaz selon votre installation de chauffage.

   

Dans le salon

Un détecteur de fumée et/ou de CO en fonction de votre équipement.

Dans la cuisine

Un détecteur de chaleur, de CO et/ou de gaz selon votre type d'installation.



Légende :
Protection de base.
Protection renforcée (en complément de la protection de base).

Chambre

Même si les chambres ne font pas partie des pièces à sécuriser prioritairement, les chiffres tendent à démontrer qu’il ne faut pas les négliger. En effet, 23% des départs d’incendie ont lieu dans les chambres à coucher d’où l’importance d’installer un détecteur de fumée dans cette pièce.
1 détecteur de fumée dans chaque chambre fumeur.
1 détecteur de fumée dans chaque chambre.

Les escaliers

Placer un détecteur de fumée à chaque niveau de votre escalier correspond au niveau minimum de protection. En effet, l’escalier est un endroit stratégique pour détecter rapidement un incendie car il est généralement situé à proximité d’un maximum de pièces.
1 détecteur de fumée à chaque étage (cave et sous-sol compris).

Le couloir

Le couloir est une pièce centrale dans une habitation puisqu’elle communique avec la quasi intégralité des pièces. Installer un détecteur de fumée et de monoxyde de carbone dans ce lieu de passage vous permettra de détecter rapidement ces dangers.
1 détecteur de fumée.
1 détecteur de monoxyde de carbone à proximité des chambres.

La buanderie ou la chaufferie

La buanderie et plus généralement la pièce dans laquelle se trouve votre chauffe-eau est logiquement une pièce à risque. Si vous utilisez une installation exploitant l’énergie du gaz, du bois, du fuel, de pellets… Il existe un danger réel d’intoxication au monoxyde de carbone. Ce gaz inodore et mortel peut être dangereux même à faible concentration.
1 détecteur de monoxyde de carbone.
1 détecteur de gaz (si votre installation le nécessite).

La cuisine

La cuisine est une pièce très particulière car 20% de débuts d’incendie s’y déroulent mais étant un espace fumigène (vapeurs de cuisson), elle ne peut être protégée par un détecteur de fumée. Nous vous recommandons donc l’utilisation d’un détecteur de chaleur qui remplacera parfaitement un DAAF. En fonction de votre installation de cuisson, vous pouvez équiper votre cuisine en détecteurs de monoxyde de carbone et/ou de gaz domestiques.
1 détecteur de chaleur.
1 détecteur de monoxyde de carbone et/ou 1 détecteur de gaz.

Le salon

Le salon, pièce à vivre par définition, représente 21% de départs de feu. Les installations électriques qui s’y trouvent (télévision, lecteur DVD, lampes halogènes, Hi-Fi…) en font un lieu propice aux incendies. Le séjour est aussi l’endroit où se trouve généralement la cheminée de la maison, ce qui augmente les facteurs de dangers de cette pièce. Le salon étant l’une des pièces les plus fréquentées, la présence d’un détecteur de monoxyde de carbone peut s’avérer être une précaution plus qu’utile.
1 détecteur de fumée.
1 détecteur de monoxyde de carbone.



2. Installation des détecteurs de système d'alarme

 

Dans les chambres

Un détecteur d'ouverture, pour la protection de la fenêtre.

Installation système d'alarme et détecteurs alarme

Accès à l'étage

Un détecteur de mouvement sur le pallier.

   

A l'extérieur

Un détecteur de mouvement extérieur et une sirène extérieure.

Dans l'entrée

Un détecteur d'ouverture et une commande du système d'alarme.

   

Dans le couloir

Un détecteur de mouvement et la centrale du système d'alarme.

Dans la cuisine

Un détecteur d'ouverture pour la protection de la fenêtre.

   

Baie vitrée

Détecteur audiosonique dans les pièces à nombreux accès vitrés.

Dans la salon

Un détecteur de mouvement et/ou des détecteurs d'ouvertures.

     

Dans le garage

Un détecteur d'ouverture et une commande du système d'alarme.

Légende :
Protection de base.
Protection renforcée (en complément de la protection de base).

Chambre

Même si les chambres ne font là encore pas partie des pièces à sécuriser en priorité (sauf si vous y conservez des objets de valeur), une chambre avec une fenêtre donnant par exemple sur un jardin reste un point d'accès facile pour tout le reste de votre habitation.
1 détecteur d'ouverture.
1 détecteur d'ouverture et/ou de bris de vitre dans chaque chambre.

L'accès à l'étage

Placez un détecteur de mouvement en haut de votre escalier, pour la protection du pallier ou du couloir menant au chambre. D'autant plus si vous n'avez pas placé de détecteurs périphériques sur chaque issue. L'accès entre deux étages et donnant accès à un très grand nombre de pièces est un lieu stratégique à protéger, puisqu'il constitue un passage obligatoire de votre habitation.
1 détecteur de mouvement ou 1 détecteur de mouvement spécial couloir, selon le configuration de votre habitation.

L'extérieur

L'extérieur de votre habitation est une zone particulièrement sensible, que ce soit à l'avant de la maison ou à l'arrière, avec un jardin. L'installation d'un détecteur de mouvement extérieur s'avère souvent utile, surtout pour les façades comprenant plusieurs fenêtres et/ou porte-fenêtres.
1 détecteur de mouvement extérieur.
1 sirène d'alarme extérieure (en plus de votre sirène intérieure).

L'entrée

L'entrée principale de votre habitation est sans aucun doute le point d'accès le plus vulnérable de tous. En effet, 80% des cambrioleurs utilisent tout s'implement la porte d'entrée. Il ne faut donc pas négliger de la protéger. C'est aussi dans l'entrée que vous installerez le clavier de contrôle ou la commande murale de votre système d'alarme afin de pouvoir rapidement le désactiver une fois rentré chez vous.
1 détecteur d'ouverture sur la porte d'entrée.
1 détecteur de mouvement.

Le couloir

En communiquant avec la quasi intégralité des autres pièces, le couloir est une zone de passage obligé et l'une des pièces (avec l'entrée) à sécuriser en priorité. C'est également souvent dans le couloir que s'intalle votre centrale d'alarme, qui doit occuper une place centrale dans votre habitation.
1 détecteur de mouvement.
1 détecteur de mouvement spécial couloir (encore plus adapté, pour les couloirs longs et étroits).

La cuisine

La cuisine, tout comme la chambre, n'est pas une pièce prioritaire à protéger. Néanmoins, si elle est munie d'une fenêtre accessible mieux vaut y installer un détecteur d'intrusion.
1 détecteur d'ouverture.

Baie vitrée

Qu'il s'agissent d'une véritable baie vitrée ou d'une pièce contenant un grand nombre de fenêtres, vous pouvez opter ici pour plusieurs types de protection.
1 de bris de vitre audiosonique.
Des détecteurs d'ouverture et/ou de bris de glace et 1 détecteur de mouvement.

Le salon

Le salon est bien souvent la pièce la plus décorée et la plus équipée de l'habitation, c'est là qu'en générale se trouve une grande partie de vos biens à protéger.
1 détecteur de mouvement.
1 ou des détecteurs d'ouverture et/ou de bris de vitre.

Le garage

Le garage peut lui aussi contenir des biens de valeur et en premier lieu votre voiture. De plus, très souvent il fait partie intégrante de la maison en possèdant un porte intérieur vous permettant de rentrer directement de votre garage dans le reste de votre maison. Pour cette raison, il constitue lui aussi un point d'accès à votre habitation. D'autant plus, qu'un certain nombre de garages possèdent également une porte donnant sur l'extérieur ou le jardin. Dans ce dernier cas, optez pour une protection renforcée.
1 détecteur d'ouverture de porte de garage.
1 détecteur de mouvement.